Nathalie ARTHAUD soutient l’action du Collectif « Trois débats sinon rien » 22 février 2017

Nathalie Arthaud
6 rue Florian
93500 Pantin

 

Pantin, le 22 février 2017

 

Messieurs,
J’ai bien reçu votre courrier présentant votre Collectif « Trois débats sinon rien ». Comme vous devez vous en douter, je suis favorable à votre initiative.
Vous avez dû vous rendre compte que pour les grands médias nationaux il y a en réalité deux campagnes parallèles : celle de ceux qu’ils considèrent comme les « grands candidats » et celle
des autres. Aux premiers, les longs interviews et les émissions politiques de forte audience, aux autres quelques dizaines de secondes en fin de journal.
Il a toujours fallu la contrainte des règles du CSA, quand celles-ci étaient contraignantes, pour que le courant politique que je représente, et qu’Arlette Laguiller représentait avant moi, soit un peu
relayé par ces médias nationaux. Arlette Laguiller a été candidate à l’élection présidentielle plusieurs fois avant d’être invitée à certaines grandes émissions politiques. En ce qui me
concerne, je sais qu’il n’y a que lors de la toute dernière phase de la campagne électorale, celle dite de l’égalité qui ne dure que quinze jours, que je peux espérer avoir accès à des émissions de
grande écoute.
Vous pouvez donc être certain que je participerais à un débat rassemblant tous les candidats s’il était organisé spontanément par les chaînes de télévision et de radio. Je serais évidemment
disposée à le faire trois fois comme vous le proposez.
En ce qui concerne le deuxième point sur lequel vous m’interpellez, vous devez vous douter que je ne vais pas faire comme si je pouvais être élue présidente à l’occasion de ces élections de 2017.

Et je ne vais donc pas faire une promesse en l’air. Je ne fais d’ailleurs aucune promesse dans le cadre de ma campagne. Je pense que, du point de vue des intérêts au nom desquels je me
présente, cette élection peut permettre d’exprimer des idées et de montrer l’existence d’un courant politique même minoritaire, mais rien de plus.

Cependant, je peux vous affirmer que je partage votre souci du pluralisme et de la démocratie. Je trouverais donc juste et positif que le prochain
gouvernement agisse comme vous le souhaitez.
Veuillez recevoir, messieurs, mes salutations respectueuses.

Nathalie Arthaud

 

2017-02-22T19:33:25+00:00